Comment incorporer votre compost à votre jardin

Home , Conseils jardin , Nos conseils   0 commentaires

Le printemps est synonyme de jardinage et potager. Si vous avez suivi nos conseils pour préparer un bon compost, l’heure est venue de s’en servir ! Le fait d’intégrer du compost à la terre de votre potager l’aidera à ingérer les éléments nutritifs nécessaires pour protéger vos futurs légumes des maladies. Parce qu’un légume qui pousse dans une bonne terre est un légume en bonne santé !

Dans cet article, nous allons vous aider à déterminer si votre compost est assez mûr pour être utilisé, mais aussi comment l’incorporer et le doser. 

La maturité

Pour commencer, il faut savoir qu’un compost ne doit pas être utilisé pur. Il faut le mélanger à la terre. Le rapport idéal est d'incorporer ⅓ de compost pour ⅔ de terre. 

Pour un potager, votre compost doit avoir mûri entre 10 et 12 mois. Sa texture doit se rapprocher de celle du terreau et son odeur doit être agréable. 

Un compost de 6 à 8 mois peut être utile pour protéger la terre des intempéries et du soleil. Il évite la prolifération des mauvaises herbes. Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour protéger votre sol à l’arrivée de l’automne. Il est également possible de le répandre autour des arbres. 

L’incorporation

Votre compost est mûr et il sent bon ? Parfait, il est temps de l’incorporer à votre terre. Pour que votre compost soit efficace et que ses micro-organismes puissent y survivre, il a besoin d’oxygène. Il ne doit donc pas être enfoui trop profondément dans votre sol. Ainsi, incorporer son compost sur 3 ou 4 cm d’épaisseur suffit. 

Cette étape doit évidemment être effectuée avant plantation au début du printemps, ou au début de l’hiver pour protéger votre sol des gelées. 

La quantité

La quantité de compost à incorporer dans la terre dépend de la taille de votre potager mais également du type de légumes que vous comptez y planter : 

  • Pour les légumes gourmands (potirons, tomates, concombres, choux, etc.) prévoyez environ 6 kilos par m2.
  • Pour les autres plants, entre 2 et 5 kg/m2 suffisent

Une fois le compost incorporé dans la terre de votre potager, ratissez votre sol à l’aide d’un râteau. Renouvelez l’apport de compost régulièrement tout au long de l’année. 

Catégorie

© Tissnet 2021 - Réalisation : C’est qui Maurice ?

Contactez-nous
Megamenu

Votre panier

Votre panier est vide